banniere

DERNIÈRES ANNONCES DEPOSÉES

78200 Mantes la jolie
Maria souhaite vendre une licence de taxi
77460 Souppes sur loing
Jose souhaite vendre une licence de taxi
30100 Ales
Gerard souhaite vendre une licence de taxi







deposer

Tarif d'une licence de taxi

L'Etat accorde annuellement des licences supplémentaires et gratuites qui sont réservées à ceux qui se sont déjà inscrits dans les listes d'attente de la préfecture de Police depuis dix sept ans. La chance est moindre et pour en acquérir à court ou moyen terme, il faut toujours se la payer. Mais quel est donc le tarif?

Un grand sujet de discussion tant pour les veudeurs que pour les achateurs. Les vendeurs de ces licences sont la plupart des artisans taxi conduisant dans sa voiture ses clients, jusqu'à la destination qu'ils ont choisi, moyennant rétribution et dont il est à la fois le propiétaire de la licence et du véhicule. D'après Thierry Savary, président de la Fédération des taxis indépendants d'Ile-de-France « Tous les trimestres, 800 candidats passent l'examen pour devenir chauffeurs. Or, il n'y a pas assez de places ». Autrement dit, le nombre des personnes qui veulent conduire dans les meilleures conditions de sécurité et de rapidité (connaître les sens interdits, éviter les embouteillages...) augmentent d'année en année. Est-ce que le sens de l'initiative, aimabilité, sourire et goût des contacts humains qu'ils ont appris lors de leur apprentissage vont-ils vraiment aboutir? Est-ce qu'il espère un jour conduire un vrai taxi et d'en faire une finalité? Ces questionnements sont obligés de nous passer dans l'esprit car le marché des licences est totalement désequilibré et qu'une grande partie de ces demandeurs vont se désespérer.

Les personnes qui sont victimes de la crise actuelle et dont leurs bagages professionnels ne leurs permettent pas d'avoir de nouveau travail, augmentent le nombre des demandeurs de licences. Et du moment que leur banque leur accorde un crédit pour financer l'acquisition d'une licence, il se lance aveuglement !
Le métier de taxi n'est pas mal du tout, c'est surtout le tarif des licences qui est absurde et déborde la réalité. Car pour le cas des licences à 250 000 , le remboursement de ce tarif est presque inenvisageable, même impossible.

Le tarif d'une licence taxi est d'environ les 65 000 dans les petites communes, alors que celui d'une grande ville s'élève jusqu'à 250 000 . Mais le chiffre d'affaires de ces deux cas peuvent être semblable. Vous pouvez trouver des tarifs plus élévés quand la licence s'associe avec la voiture et ceux baissés quand la licence n'est pas livrée avec le taximètre et l'horodateur. Cette augmentation tangible du tarif des licences de taxi peut se freiner quand les banques n'accorderont plus de somme importante de crédits pour l'achat de ces licences. Une solution qui apparement n'arrange pas les banques ainsi que leurs clients.

Est-ce que les acheteurs de ces licences veulent toujours les payer à n'importe quel tarif selon les désirs des vendeurs qui semblent être égoïstes et profitent des faiblesses des autres?

Une petite information pour que votre lecture soit vraiment enrichissante: en ville, une statistique montre pendant les heures de pointes journalières que les clients potentiels des taxis sont de 30 à 35 % de femmes, 30 à 35 % de clientèle d'affaires et 10 à 15 % de touristes.


deposer consulter deposer 2 consulter 2