banniere

DERNIÈRES ANNONCES DEPOSÉES

78200 Mantes la jolie
Maria souhaite vendre une licence de taxi
77460 Souppes sur loing
Jose souhaite vendre une licence de taxi
30100 Ales
Gerard souhaite vendre une licence de taxi







deposer

Permis de taxi

Pour se déplacer sur un trajet où il n'y a pas de métro ou d'autre moyen de locomotion, quand on est pressé ; les taxis sont toujours les moyens les plus appropriés. Ses présences arrangent tout le monde à tout moment car jour et nuit, dimanche et jours fériés, les taxis sont continuellement là pour nous sauver.

Le taxi est un réseau de transport bien prépondérant dans le transport public dans le lequel cohabite trois sortes de catégories professionnelles bien distinctes. Mais quoi qu'il en soit, tout chauffeur de taxi doit obligatoirement avoir une autorisation de stationnement ou encore un permis de taxi qu'il soit artisan, chauffeur locataire, prestataire spécialisé ou salarié. On tient à préciser que quand on parle d' « autorisation de stationnement » ou de « permis de taxi », on parle toujours de « licence de taxi ». En d'autre terme, ces mots désignent la même chose.

Autre que le permis de conduire qui devrait daté plus de 2 ans et l'admission à la capacité professionnelle, le « permis de taxi » ou la « licence taxi » est indispensable pour pouvoir mettre un taxi en circulation.

Le permis de taxi est une autorisation à une véhicule d'être utiliser comme étant une voiture de location publique ou une taxi. On peut accorder ce permis aux véhicules qui présentent certains critères comme la dimension, l'habitabilité, ou la couleur de carrosserie et qui possèdent aussi des équipements obligatoires comme le taximètre ou le signal lumineux selon l'exigence de la localité. Comme à New York, en France ou en Italie, le nombre de licences est très limité par la préfecture. C'est-à-dire que le nombre total de permis délivrés dans une localité donnée est strictement limité ce qui contingentera le nombre de taxi en exercice. C'est pour cette raison que les permis de taxi sont assez rares et seules les licences des véhicules qui ont cessé leur activité sont vendues à une valeur vénale très élevée et surtout plafonnée dans les grandes villes. Les propriétaires de licences ont alors intérêt à cette rareté.

Ces permis de taxi peuvent être réservés à des chauffeurs sur le fondement d'une licence par personne. On a alors des artisans taxis possesseurs de leur propre licence. Mais, on peut aussi accorder des licences à des entreprises qui sont légalement déclarées comme étant une entreprise de transport, ces dernières peuvent aussi louer leurs permis à des chauffeurs ou emploient des chauffeurs en tant que salariés au sein de leurs entités.

Mais on se demande souvent quelle est la différence salariale entre ces deux types de catégories de chauffeur. Il est tout d'abord difficile de donner des chiffres relatifs aux salaires d'un chauffeur de taxi. De nombreux éléments entrent en ligne de compte comme par exemple la ville, le travail de nuit ou de jour, les pourboires, etc. Mais à titre indicatif, un chauffeur de taxi salarié peut envisager un salaire mensuel moyen de 1 800 dans une localité urbaine et peut atteindre jusqu'à 3 200 pour les artisans.


deposer consulter deposer 2 consulter 2