banniere

DERNIÈRES ANNONCES DEPOSÉES

78200 Mantes la jolie
Maria souhaite vendre une licence de taxi
77460 Souppes sur loing
Jose souhaite vendre une licence de taxi
30100 Ales
Gerard souhaite vendre une licence de taxi







deposer

Combien vaut une licence de taxi ?

La profession de taxi attire encore d'année en année de plus en plus de français et même les étrangers tentent aussi le coup. Non seulement c'est avantageux mais c'est aussi un métier très passionnant.

C'est un travail multinational parce que plus de 10% de ces clients sont des étrangers et que les aéroports deviennent un point d'attraction important pour beaucoup de taxis avec ses deux millions et demi de passagers par an. D'autre part, d'après Hugues Demailly «ce qui est pénible, c'est l'attente». «C'est fatigant, à la longue ça use.» surtout pour les courses en ville alors qu'André Briand affirme que «C'est bien si ça s'enchaîne». Chacun a son opinion à cet égard mais ce qui est sûr c'est que chaque taxi a sa stratégie d'attaque qui lui permette la meilleure prise en charge des clients : se trouver au bon endroit et surtout au bon moment, c'est-à-dire en des points stratégiques (gares, aéroports, musées...) qui génèrent beaucoup de clients potentiels. Il y en a même ceux qui travaillent à plein temps pour des organismes qui doivent organiser les déplacements d'enfants ou d'handicapés. Les conducteurs de taxi entretiennent de grandes relations humaines, c'est peut être la raison pour laquelle ils gagnent une somme de pourboires immense. Le président du Syndicat des taxis du Bas-Rhin qui a assuré, depuis 1996, la formation de plus de 400 chauffeurs de taxis, Jean Isnard, affirme que «Métier de contact, la profession de chauffeur de taxi réclame une grande faculté d'adaptation».

Le chauffeur de taxi a un peu l'esprit d'un pêcheur. Au levé du soleil, il joigne son emplacement en espérant qu'un bon client mordra à l'hameçon. Des fois, cela peut virer au pire et que son attente se termine par une maigre prise qu'il faut juste conduire à proximité.
On veut quand même tenter l'expérience, mais c'est à quel prix. Les licences gratuites sont hors course mais il faut penser à en acheter. Donner un montant exact du prix d'une licence c'est impossible, mais on ne peut qu'estimer cette valeur et c'est sûr que c'est coûteuse surtout dans les grandes villes telles que Paris, Nice ou Strasbourg. Une licence en fait vaut plus de 100 000 . On ne peut découvrir les moins chères que dans des petites et moyennes communes. Dans des grandes agglomérations, c'est très rare de trouver des licences à ce prix, il monte au-delà de 200 000 .
La différence de prix se juge parfois si la licence est vendue avec la voiture et /ou livrée avec tous les autres équipements (taximètre, horodateur, etc.).
Ce métier réglementé aux niveaux communal, départemental, national peut être exercé soit en tant qu'artisan ou locataire, en tant que salarié ou encore d'actionnaire.
Dans chacune de ces professions, le chauffeur de taxi doit obligatoirement obtenir antérieurement un certificat de capacité professionnelle. Il fait ensuite le choix de son statut, donc si vous n'avez pas les moyens de vous procurer une licence, il est préférable de devenir locataire ou pourquoi pas salarié !


deposer consulter deposer 2 consulter 2